Régimes obligatoires Solutions prévoyance Financement Responsabilité civile Complémentaire santé Solutions retraite









assurances

assurances

mutuelle

complémentaire santé

Sages-Femmes / Régime retraite et épargne /
Votre regime de retraite obligatoire

PERSPECTIVES

Vous allez débuter votre activité …. Et nous allons vous parler de retraite !

Les informations suivantes ont pour but essentiel de vous donner quelques repères sur votre régime de retraite CARCDSF, d’en comprendre les futurs enjeux…. et de penser dés que possible à vous prémunir de perspectives forcément peu optimistes

Au 1er janvier 2009 votre régime ex CARSAF à été transféré et géré par la CARCDSF (Caisse des Chirurgiens Dentistes)

Quelques données chiffrées :

Le régime des Sages Femmes à une démographie basée sur des chiffres très restreints puisque en 2007 on comptait 2 547 cotisants pour 1 952 allocataires.

Le fait d’intégrer la CARCD (qui a donc donné naissance à la CARCDSF) va changer toutes ces données. La principale mesure sera désormais avoir accès que la Sage Femme pourra avoir accès à un régime de retraite complémentaire dont étaient dotées toutes les autres caisses de retraite des autres professionnels de santé.

En incluant le régime complémentaire qui est donc accessible depuis début 2009 une Sage Femme qui aurait cotisée durant 40 années auraient en théorie à ses 65 ans et par mois :

  • 1 505 € de retraite pour des revenus nets moyens durant toute sa carrière de 25 000 €
  • 1 967 € de retraite pour des revenus nets moyens durant toute sa carrière de 50 000 €

Plus les revenus seront élevés plus le taux de remplacement au moment de la retraite sera faible.

Attention si la Sage Femme libérale décide de s’arrêter avant 65 ans plusieurs incidences doivent être envisagées

  • Sur le régime de base depuis la réforme de la Loi FILLON : le futur retraité devra avoir 40 années de cotisations. Dés 2012 cette durée sera portée à 41 ans (164 trimestres). Si le paramédical part avant 65 ans sans avoir le plein exigé en termes de trimestres il se verra appliqué une décote définitive qui est égale à 1,25% par trimestre d’assurance manquant avec un maximum de 20 trimestres.

  • Enfin la loi n° 2010-1330 du 9 novembre 2010 a été publiée au journal officiel du 10 novembre 2010.
    Les principales mesures intéressant les professions libérales en matière de retraite sont les suivantes :

    Âge légal de départ à la retraite (régime de base)
    L'âge d'ouverture du droit à la retraite est progressivement relevé au rythme de quatre mois par an à compter du 1er juillet 2011. Il atteindra 62 ans pour les assurés nés en 1956.
    L'âge d'ouverture du droit à une retraite à taux plein quelle que soit la durée d'assurance, qui est actuellement fixé à 65 ans, est porté progressivement, entre 2016 et 2023, de 65 à 67 ans, au même rythme que l'âge légal.

    Durée d'assurance :
    La durée de cotisation nécessaire pour bénéficier du taux plein continue de progresser en tenant compte de l'espérance de vie. Actuellement fixée à 40,5, 40,75 et 41 ans pour les assurés nés, respectivement, en 1950, 1951 et 1952, elle est portée à 41,25 ans pour ceux nés en 1953 et 1954, elle a été fixée par le décret du 1er août 2011, à 41,5 pour ceux nés en 1954.

  • Enfin, pour ceux nés après le 1er janvier 1955, elle sera fixée par décret l'année de leur 56e anniversaire.


Sur les régimes Complémentaire et PVC l’ouverture des droits avant 65 ans demeure possible mais avec une application de minoration définitive et décrite sur le tableau ci-dessous :

Coefficient de minoration
Age de départ en retraite 60 ans 61 ans 62 ans 63 ans
64 ans
Coefficient de minoration 0,70 0,76 0,82 0,88 0,94

Spécificité au sein du régime complémentaire néanmoins pour les Sages Femme ayant élevées un ou plusieurs enfants, elles bénéficient de la possibilité d’un départ anti¬cipé entre 60 et moins de 65 ans sans qu’il soit fait application des taux de minoration mentionnés ci-dessus.. Les femmes chirurgiens dentistes, ayant élevé un ou plusieurs enfants pendant au moins 9 ans avant leur seizième anniversaire, à leur charge effective ou à celle de leur conjoint pourront partir :

à partir de 64 ans pour 1 enfant ;
à partir de 63 ans pour 2 enfants ;
à partir de 62 ans pour 3 enfants ;
à partir de 61 ans pour 4 enfants ;
à partir de 60 ans pour 5 enfants ou plus,

soit 1 an par enfant

« Une anticipation » de sa retraite par rapport à l’âge légal, devra bien se préparer et surtout se calculer avec précision


 ACCES DIRECTS
Votre espace sociétaire
Demande de devis

 ACTUALITES
Aucune actualité pour l'instant

mutuelle santé

prévoyance santé
mutuelle santé
mutuelle santé
cabinet




Vidéo de Présentation

 

DixiMentions légales


MédecinsChirurgiens DentistesParamédicauxVétérinairesBiologistes / PharmaciensSage FemmeContacts